Leishmaniose canine en pays non endémique : traitement avec un protocole en deux temps incluant une monothérapie initiale à l’allopurinol .

Préambule La leishmaniose canine est une protozoose persistante, due à la présence et à la multiplication dans les cellules leucocytaires de plusieurs espèces de mammifères d’un parasite obligatoire : Leishmania infantum (Photo 1). Dans l’Ancien Monde, ce parasite est transmis par des insectes diptères hématophages de la famille des psychodidés, les phlébotomes (en anglais sandfly) […]

Veuillez vous identifier ou vous inscrire gratuitement
pour lire la suite de l'article et lire l'AVIS DE L'EXPERT

Se connecter

S’enregistrer

Vos données personnelles seront utilisées pour vous accompagner au cours de votre visite du site web, gérer l’accès à votre compte, et pour d’autres raisons décrites dans notre politique de confidentialité.

Inscription Newsletter Abstract Vet

* indicates required